Aux pieds du Maître - Krishnamurti : contrôle du mental

Publié le par Maât-Saâhem


Instructions pour une bonne conduite sur le sentier



1- Contrôle de soi quant au Mental.


L'exigence de Non-Désir a montré que le corps astral devait être contrôlé. Ceci démontre la même nécessité en ce qui concerne le corps mental. Il implique le contrôle de l'humeur - de sorte que tu arrives à ne ressentir ni colère, ni impatience - le contrôle du mental lui-même - de sorte que la pensée soit toujours calme et imperturbable - et enfin le contrôle (à travers le mental) des nerfs, afin qu'ils soient le moins irritables possible. Ce dernier contrôle est difficile, parce que, lorsque tu t'efforces de te préparer pour le Sentier, tu ne peux empêcher ton corps de devenir plus sensible, de sorte que tes nerfs sont facilement dérangés par un son ou un choc, et ressentent chaque impact de façon aiguë. Mais tu dois faire de ton mieux.

Le calme du mental signifie aussi courage, de sorte que tu puisses faire face sans peur aux épreuves et difficultés du Sentier. Cela veut dire aussi une attention constante, de sorte que tu puisses faire la lumière sur tous les problèmes qui entrent dans la vie de tout un chacun, et éviter d'accorder toute ton attention aux petites choses sur lesquelles les gens dispensent le plus gros de leur temps. Le Maître enseigne que ce qui arrive à une personne du monde extérieur n'a pas la moindre importance: tristesses,problèmes, maladies, pertes - toutes ces choses ne doivent rien représenter à ses yeux, et elle ne doit pas les laisser affecter le calme de son mental. Ces événements sont le résultat de ses actions passées, et, lorsqu'ils se produisent,il faut les supporter avec bonne humeur, se souvenant que tout mal est temporaire et que ton devoir est de toujours rester joyeux et serein. Ces choses appartiennent à tes vies passées, pas à celle-ci, tu ne peux pas les modifier, donc il est inutile de te troubler à leur sujet. Pense plutôt à tes actions présentes, qui constitueront les événements de ta vie prochaine; car ces actions,tu peux les changer.

Ne te permets jamais de te sentir triste ou déprimé. La dépression est une chose nuisible, parce qu'elle affecte les autres et leur rend la vie plus difficile, ce que tu n'as pas le droit de faire. C'est pourquoi, si jamais cela t'arrive, lutte immédiatement pour t'en débarrasser.

Il y a encore un autre point concernant le contrôle de la pensée: tu ne dois pas la laisser vagabonder. Quoi que tu fasses, fixe ta pensée dessus, de sorte que cela soit fait parfaitement. Ne laisse pas ton esprit paresser, mais garde toujours de bonnes pensées à l'arrière-plan, prêtes à surgir à l'instant où ton esprit sera libre.

Utilise la force de ta pensée, chaque jour, pour de bonnes causes. Sois une force dans la direction de l'évolution. Pense chaque jour à quelqu'un que tu sais être dans la tristesse, ou dans la souffrance, ou avoir besoin d'aide, et déverse ta pensée aimant sur lui.

Garde ton mental de l'orgueil, car l'orgueil vient de l'ignorance. Celui qui ne sait pas pense qu'il est grand, qu'il a fait telle ou telle grande chose; l'homme sage sait que seul Dieu est grand, que toute oeuvre bonne ne peut être accomplie que par Dieu.



"Aux pieds du Maître" - J. Krishnamurti

Publié dans Instruction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article