Ligne du Temps / Désir et besoin

Publié le par Maât-Saâhem


La ligne du temps 


Ton inconscient est, selon l'éclairage de la PNL (programmation neurolinguistique), ton ami et ton allié. Il peut t'aider à retrouver l'origine de ton désir en le visualisant sur ta ligne de temps. Voici pour te guider un exercice à pratiquer dans le calme. Une seule condition de départ est requise : être prêt à te laisser surprendre par des images, des sensations, des informations oubliées qui peuvent resurgir de l'inconscient.

1- Repère l'orientation générale de ta ligne du temps. Où places-tu ton passé et ton futur dans l'espace autour de toi ? Toutes les options sont possibles. Tu peux "ressentir" ton passé derrière toi, ou à gauche, à droite, au-dessus, en dessous, à l'intérieur... ou même devant. Idem pour ton futur (qui est le plus souvent ressenti devant ou à droite).

2- Où ressens-tu ton présent ? A l'intérieur de toi, ou juste devant ? Derrière toi ou ailleurs encore ?

3- Trace mentalement une ligne imaginaire continue, reliant ton passé, ton présent et ton futur. Cette ligne peut être droite ou courbe, épaisse ou fine, en couleur ou non, etc.

4- Connecte-toi maintenant au désir lié à ta quête. Laisse grandir ce désir en toi, de manière à le vivre pleinement. Tu peux fermer les yeux pour trouver ou retrouver la sensation en toi. Une fois que la sensation est bien présente dans ton corps, serre le pouce et l'index de ta main gauche : tu constitues ainsi une ancre. Il est important que tu fasses ce geste pendant toute la durée de l'exercice, il te permettra de rester en contact avec ton désir.

5- Prends maintenant quelques instants pour te dédoubler mentalement de ton corps afin d'aller flotter au-dessus de ta ligne du temps. Il s'agit de trouver la place idéale pour visualiser l'ensemble de ta ligne, sa continuité entre le passé, le présent et le futur. Observe sa couleur, son épaisseur, sa matière, sa brillance. Peux-tu décrire ta ligne ?

6- Flotte le long de ta ligne du temps vers ton passé, et laisse ton inconscient repérer le moment où ton désir est né. Ton inconscient connaît la solution. Pour l'aider, tu peux lui murmurer mentalement : "cher inconscient, je te fais confiance pour identifier dans mon passé le moment source de mon désir. Je suis prêt à recevoir tes indications sous forme visuelle, auditive ou kinesthésique (le ressenti)". Il pourra choisir un moment dans un passé proche ou lointain. Toute information qui surgit est une piste de réflexion potentielle.

7- Ton inconscient t'a transmis une indication sur l'origine de ton désir (sinon reporte-toi au paragraphe suivant). Tu peux maintenant te diriger vers le présent en flottant au-dessus de ta ligne du temps, et réintégrer ton corps. Mais si tu le souhaites en savoir plus, tu peux plonger à l'intérieur de ta ligne du temps et revivre le moment choisi par ton inconscient. Revois ce qu'il y avait à voir dans ce moment, entends ce qu'il y avait à entendre et ressens ce qu'il y avait à ressentir. Tu ressortiras ensuite de ce moment en emmenant avec toi toutes les informations nécessaires à la compréhension de l'origine de ton désir. Puis tu flotteras de nouveau en direction du présent et réintégreras ton corps.

8- Si ton inconscient ne t'a rien transmis, il y a plusieurs raisons possibles. Soit il s'est exprimé mais tu ne l'as pas entendu. Soit il n'a pas pu en placer une car tu te posais trop de questions, par exemple sur le bien-fondé de l'exercice. Soit encore, il considère que tu n'es pas prêt à recevoir les informations sur l'origine de ton désir. Dans tous les cas, son attitude est respectable. Prends la liberté de recommencer ta remontée dans ta ligne du temps autant de fois que tu le souhaites. 


Les techniques de la ligne du temps en PNL sont le fruit de la réflexion de chercheurs tels que Richard Bandler, Tad James, Wyatt Woodsmall, Steve et Connirae Andreas. 



Désir et besoin 


Tous deux sont liés au manque et à l'absence, mais besoin (comme besogne) vient d'un mot francique signifiant soigner, tandis que désir a pour origine le latin de sidera, littéralement : privé d'étoiles, séparé des astres. 

Autrement dit, le besoin est enraciné dans la survie alors que le désir tente de nous faire dépasser notre condition animale. Ils ne sont nullement contradictoires et l'on pourrait dire qu'au départ, chez le nouveau-né, ils se confondent. Mais le projet humain porte en lui la rupture de cette confusion originelle.

Confondre désir et besoin, ce serait en quelque nier la condition humaine, la seule où le désir sexuel est libéré de la nécessité de se reproduire, comme le montre Freud en faisant de la "pulsion" le fruit de leur différence. Ce serait surtout te condamner à ne chercher ton bonheur que dans le bien-être matériel.

Une fois tes besoins vitaux satisfaits, que désireras-tu ? Il faudra te créer d'autres besoins… et tâcher d'oublier ceux que tu ne pourras jamais satisfaire !

"Tout ce qui tient au sentiment de mes besoins attriste et gâte mes pensées", écrivait Jean-Jacques Rousseau.

"Je le désire parce que j'en ai besoin" conduit à ressentir les frustrations —que l'on peut détourner ou dissoudre— comme de véritables privations. Faut-il n'avoir jamais eu soif !

"En vérité la soif de confort assassine la passion de l'âme et va en ricanant à son enterrement" Khalil Gibran



Retour Question 2                        Voir Question 3



Extraits du livre des questions "le jeu du Tao"
*************************************************************************
Pour participer au Jeu du Tao, veuillez lire d'abord les modalités : introduction, instructions, règles de base.

Publié dans Jeu du Tao

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article