Le souffle réparateur - Kurt Tepperwein

Publié le par Maât-Saâhem


La respiration profonde remplit d'oxygène toute la poitrine, du diaphragme aux épaules. Le fait que la majorité d'entre nous ait désappris cette respiration naturelle et rythmique prouve que nous avons perdu notre équilibre, c'est-à-dire qu'il nous manque cette harmonie qui existe normalement entre le corps, l'âme et l'esprit.

On reconnaît l'attitude mentale de quelqu'un à sa respiration. Qui respire bien est détendu et calme, en harmonie avec lui-même. Il ne peut donc être que profitable d'apprendre à respirer pleinement et sainement. La respiration profonde s'apprend en quatre phases. Les voici :


1. Observez votre respiration

C'est un des principes respiratoires essentiels du yoga et il faut donc le pratiquer avec assiduité.

Asseyez-vous ou allongez-vous et, une fois détendu, observez votre respiration. Comment inspirez-vous ? Comment expirez-vous ? Respirez comme d'habitude. Portez votre attention sur chacune de vos inspirations, sur chacune de vos expirations. Vous constaterez bientôt que vous vous calmerez et que vous vous concentrerez au cours de cet exercice.


2. Respirez progressivement plus profondément

Si vous avez fait l'exercice précédent, vous savez déjà jusqu'où l'air que vous inspirez descend dans les poumons.
Respirez progressivement plus profondément mais sans faire d'efforts. A ce stade, il est important que vous ne forciez pas. Sentez l'air qui emplit vos poumons puis, qui sort de vos poumons. Si vous expirez profondément, vous pourrez automatiquement mieux inspirer.


3. Laissez l'air circuler librement en vous

Il s'agit maintenant d'éviter tout effort musculaire, cela causerait une irrégularité dans votre respiration. Ne vous obligez pas à mieux respirer. Laissez votre respiration suivre son cours naturel. Vous sentirez peut-être de légères tensions musculaires dans la région supérieure des poumons et dans les épaules. C'est tout à fait normal puisque vos poumons ne s'étaient pas bien gonflés d'air depuis longtemps. Cette tension disparaît d'elle-même au bout de quelques instants.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de respirer consciemment plus profondément pour sentir ses muscles et les décontracter. Mais n'oubliez pas de rester bien détendu. Vos mouvements respiratoires devraient être agréables et libérateurs, surtout pas éprouvants.


4. Vous seul, déterminez la qualité de votre respiration

Vous pouvez vous-même déterminer la qualité de votre respiration, grâce à votre pouvoir d'imagination. Imaginez, par exemple, que vous inspirez du calme en même temps que de l'air, et que vous expirez votre nervosité. Vous pouvez vous représenter le calme et la nervosité comme deux courants différents. Cet exercice est simple et très efficace.

Vous pouvez aussi associer vos inspirations et vos expirations à n'importe quel autre état ou qualité. Vous pouvez moduler à volonté les vibrations de l'énergie vitale que vous inspirez. Vous pouvez par exemple inspirer de la détente, du bien-être, de la vitalité, des énergies curatives, de la confiance, du courage, de la force ou toute autre qualité.


Si vous désirez tirer le plein profit de cet exercice, il devrait durer au moins un quart d'heure. Votre concentration s'améliorera et vous obtiendrez un effet plus durable si vous vous exercez suffisamment longtemps. Vous pouvez vraiment faire cet exercice autant que vous le voulez, à condition, bien sûr, de respirer correctement. Cela ne peut que vous faire du bien.

Vous trouverez peut-être que c'est étonnant mais on peut diriger l'air inspiré vers n'importe quelle partie du corps. Là aussi vous vous servez de votre imagination. Cette technique de respiration spéciale vous permet d'acquérir une meilleure conscience de votre corps. Avec le temps, vous développerez l'impression que votre conscience emplit tout votre corps. Cela renforce la confiance en soi et le sentiment de bien-être.



"Méthode de training mental" - Kurt Tepperwein



Publié dans Instruction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article