L'empreinte du passé

Publié le par Maât-Saâhem



Ce qui nous a le plus souvent manqué, dans la façon dont nos parents nous ont accueillis puis élevés, c'est une présence enveloppante, un regard "confirmant" dont la chaleur semble indispensable au petit humain pour se construire dans la confiance. Voilà pourquoi nos traumatismes de base sont le plus souvent des blessures d'amour, parfois imperceptibles, qui exigent beaucoup de subtilité pour être retrouvées.

Dans cette quête à tâtons, nous disposons d'un certain nombre d'atouts : notre corps, par exemple, se souvient de tout ; et puis le traumatisme de base a tendance à se répéter, cherchant sans cesse des prétextes (souvent directement ou indirectement amoureux), pour entrer à nouveau en résonance. Ces répétions sont fâcheuses mais elles donnent de précieux indices.

Pour toute l'école psychologique inaugurée par Freud (la première au monde, même si beaucoup de positivistes américains ne sont pas d'accord), la question numéro 1 quand on ne parvient pas à décoller, c'est de savoir se rappeler -en les revivant- les traumatismes remontant à l'enfance. Rien n'est moins évident, car notre inconscient est bardé de toutes sortes de résistances qu'il faut savoir lever lentement, en procédant avec une finesse et une ruse particulières.

Comment lever tes résistances ? Par la psychanalyse (en deux ou trois ans), par une psychothérapie, par exemple gestaltiste ou basée sur une thérapie familiale (en six ou douze mois), par des jeux de résonances plus flashs, comme dans le rebirth, ou le rolfing, ou encore le néo-chamanisme... L'objectif est toujours le même : lever la lourde hypothèque que notre passé fait peser sur notre présent.


Les "schémas précoces d'inadaptation"

C'est parce qu'ils font appel à la thérapie cognitive et au comportementalisme, mais aussi à la psychanalyse et à l'humanisme existentiel que je te propose de sonder ton passé à l'aide des onze "schémas précoces d'inadaptation" mis au point par Jeffrey Young et Janet Klosko, docteurs en psychologie américains, et qui croisent tempérament inné et circonstances affectives de l'enfance. Bref résumé de ce qu'on t'a appris et de ce que tu crois :

1- Le sentiment d'abandon. Tu seras toujours seul, crains-tu ? Alors tu t'accroches.

2- La méfiance et l'abus. Tu seras toujours seul, crois-tu ? Alors tu te protèges.

3- La dépendance. Tu te sens incompétent, tu as toujours besoin d'aide.

4- La vulnérabilité. Tu as peur de tout car tout est dangereux. Presque tout. Trop.

5- La carence affective. Persuadé que personne ne t'aime, tu as tendance à te montrer égoïste et froid, et du coup on ne t'aime pas.

6- Le sentiment d'exclusion. Tu te sens tellement différent, marginal, qu'en dehors des relations intimes, tu crains les autres comme la peste (surtout nombreux).

7- Le sentiment d'imperfection. Heureusement que tu te tiens à carreau pour que personne ne sache combien tu es nul ! Difficile de croire à l'amour.

8- Le sentiment d'échec. L'école n'a pas été facile, tu te crois bête et condamné à l'échec pour la vie.

9- L'assujettissement. Tu es là pour servir, te sacrifier, aider. Si possible un dominant, sinon des dominés, faibles, handicapés, feront l'affaire.

10- Tu as des exigences élevées. Dominé ? Pas question : le haut du panier sinon rien. La vie est un combat que tu as décidé de gagner. Quand tu vois que c'est faux, tu crises.

11- Tu as le sentiment que tout t'est dû. On t'a tellement dit que tu étais un enfant brillant que tu continues à le croire alors que ta lumière a déjà baissé, vu ton manque d'effort et de discipline.

Rassure-toi, les auteurs livrent aussi quelques moyens pour en sortir. Aucun passé n'est neutre, tout peut être fardeau, mais personne n'est condamné à le porter sans comprendre. Les outils existent, l'enfance de l'humanité est finie. Arrache-toi au passé !



Retour Question 18


Extraits du livre des questions "le jeu du Tao"
*************************************************************************
Pour participer au Jeu du Tao, veuillez lire d'abord les modalités : introduction, instructions, règles de base.

Publié dans Jeu du Tao

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article