Dépassement de soi

Publié le par Maât-Saâhem



Dans les "dialogues avec l'ange", la voix de l'inspiration poétique la plus belle que l'on puisse imaginer, parlait par la bouche d'une artiste hongroise, Hanna Dallos, qui allait finir emportée dans les camps nazis, comme Joseph Kreutzer son mari et Lili Strauss, leur amie. En substance, et entre bien d'autres choses, cette voix disait ceci : "je suis ta moitié créatrice, tu es ma moitié créée. Tu es dans le temps, je suis hors temps. Tu peux m'ignorer dix mille ans, nous sommes inexorablement liés. Mais si tu veux que nous jouions ensemble, trois conditions au moins doivent être remplies :

1) Tu dois cesser d'essayer de ne pas peser et de "sortir de ton corps" -car de nous deux, le léger, c'est moi ! Toi, au contraire, réalise que tu as le privilège d'habiter un corps. Alors habite-le. Ta voie c'est le poids. Pèse !

2) Mais pèse joyeusement -avec la joie d'un enfant !

3) Et hisse-toi au sommet de tes questions. Ainsi, entre toi et moi, se tendront les cordes d'un instrument très subtil, et nous pourrons commencer à résonner ensemble à la Musique Divine, d'une façon radicalement nouvelle à chaque instant, en toute liberté, et cela fera naître, puis danser, l'Homme... c'est à dire la force créatrice en action dans le monde par ton intermédiaire !"

Quand vous résumiez de cette façon lapidaire et cavalière l'oeuvre immense des "Dialogues" - Gitta Mallasz, la survivante de l'aventure qui réussit à transmettre cette expérience au monde, ne vous désapprouvait pas mais vous versait plutôt une rasade de bourbon supplémentaire. L'essentiel, pour elle, tenait dans la triple notion de totale liberté, de radicale nouveauté et d'exigence de créativité : le jamais vu, le jamais entendu ne peut jaillir que du sommet de notre désir, à l'extrême opposé de la paresse. C'est par là que nous sommes reliés au principe créateur, par là que nous sommes inspirés, que nous arrivent les idées, les inventions, y compris si nous sommes Descartes ou Einstein. Ce par quoi nous pouvons créer, à chaque instant, des oeuvres ou des objets, mais surtout des états, des situations, des relations, des communications. Ce par quoi nous pouvons nous dépasser et, partant de nos "petits moi", contribuer à l'accomplissement de l'homme.


à lire...
"Dialogues avec l'Ange" -recueillis par Gitta Mallasz - Ed. Aubier/Flammarion





Livre des sagesses :        Ce qui te dépasse    /    Dépassement de soi     /     Joie


Retour Question 25               Voir Question 27




Extraits du livre des questions "le jeu du Tao"
*************************************************************************
Pour participer au Jeu du Tao, veuillez lire d'abord les modalités : introduction, instructions, règles de base.

Publié dans Jeu du Tao

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

douchegordijnstang 17/06/2015 12:04

I have read about keep updating about their present works and keep sharing. I love to read on more of this sort. Thank you with regards.

badgarnituur 05/05/2015 14:27

That is a good idea, I am very happy to read this article, and I agree with the issues of this post. I think this is the best impression. I am going to do something after read.

verhuisbedrijf spijkenisse 05/04/2015 06:43

I’ve desired to post about something similar to this on one of my blogs and this has given me an idea. Cool Mat.

Granieten aanrechtbladen 03/04/2015 04:47

I just got to this amazing site not long ago. I was actually captured with the piece of resources you have got here. Big thumbs up for making such wonderful blog page!

lila 29/01/2008 13:32

Il y a de la Joie à être un Ange et de la déléctation à être en chair!Nourrir sa joie avec l'extase des Cieux et la vie des sens....c'est bien ma voie du milieu! Lila