Pesanteur et grâce

Publié le par Maât-Saâhem


Simone Weil (1909-1943), auteur d'essais de philosophie mystique, écrivait dans son essai le plus célèbre, la pesanteur et la grâce : "deux forces règnent sur l'univers : lumière et pesanteur."

Et plus loin : "l'homme n'échappe aux lois de ce monde que la durée d'un éclair. Instants d'arrêt, de contemplation, d'intuition pure, de vide mental, d'acceptation du vide moral. C'est par ces instants qu'il est capable de surnaturel. Qui supporte un moment le vide, ou reçoit le pain surnaturel, ou tombe. Risque terrible, mais il faut le courir, et même un moment sans espérance. Mais il ne faut pas s'y jeter."

Et encore : "la réalité du monde est faite par nous de notre attachement. C'est la réalité du moi transportée par nous dans les choses. Ce n'est nullement la réalité extérieure. Celle-ci n'est perceptible que par le détachement total. Ne restât-il qu'un fil, il y a encore attachement."


à lire...
La Pesanteur et la Grâce, Simone Weil, Ed. Plon

 

Livre des sagesses :     Croyances    /    Energie universelle    /    Pesanteur et grâce



Retour Question 27         Voir Question 29


Extraits du livre des questions "le jeu du Tao"
*************************************************************************
Pour participer au Jeu du Tao, veuillez lire d'abord les modalités : introduction, instructions, règles de base.

Publié dans Jeu du Tao

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article