L'esquif vide

Publié le par Maât-Saâhem



C'est une histoire bouddhiste. 

Un bateau traverse le fleuve et soudain il est percuté par un autre bateau, vide et arrivé on ne sait d'où. Le capitaine, pourtant de tempérament irritable, garde son sang-froid : à quoi servirait de s'énerver contre des fantômes ? 

Mais voilà qu'il est percuté par un second bateau, gouverné cette fois par un collègue en chair et en os. Aussitôt le capitaine s'emporte et insulte l'incapable qui lui a fait un coup pareil. Il se met hors de lui, perd beaucoup d'énergie et se fait un ennemi.

La morale est simple : si seulement l'homme pouvait vivre le cours de sa vie tel un esquif vide, qui donc serait en mesure de l'insulter et de perdre son temps contre lui ?





Retour Question 19      Voir Question 20



Extraits du livre des questions "le jeu du Tao"
*************************************************************************
Pour participer au Jeu du Tao, veuillez lire d'abord les modalités : introduction, instructions, règles de base.

Publié dans Jeu du Tao

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article